Suicide Squad, ouverture de la boîte du jeu

Bonjour à tous,

J’ai fait l’acquisition de la boîte du jeu « Suicide Squad » de chez Knight Models. Je n’ai pas lu les comics et je ne connais pas le film mais les fig’s m’ont carrément fait de l’œil pour un projet dont je parlerai un peu plus tard cette année.

J’ai déjà eu des désagréments avec cette marque, Knight Models. L’extrémité des pièces ont la mauvaise habitude de ne pas avoir suffisamment de matière, en tout cas sur un de leurs batmans, ce fut un véritable cauchemar (deux fig’s achetées, aucune correcte). Légèrement très embêtant. Donc voilà une revue s’impose pour vérifier les progrès faits en matière de moulage. Ce qui explique aussi que je ne m’attarderai pas sur le matériel, hormis donc les figurines. Logique. Non pas que les bâtiments fournis ne m’intéressent pas, bien au contraire mais voilà je ne pense pas qu’ils posent problème et j’ai pas d’exigence particulière. Par contre, j’avoue, le jeu en lui-même ne m’intéresse pas du tout.

Agréablement surpris par la boîte. Un couvercle distinct de la boîte aurait été plus classe mais je chipote.

Les bâtiments et les tokens resteront dans leur emballage pour l’instant. C’est du carton bien épais.

Rose et noir comme dirait Charles, la classe.

Une petite perte de détail sur le magnum mais qui devrait pas trop se voir au final.

Les sabres sont tordus. Ça risque d’être un problème pour qui voudrait monter la fig’ telle quelle.

Les têtes « amovibles » et/ou interchangeables sont un plus pour qui veut convertir et en faire autre chose. Très bien !

A noter l’extrémité de l’arme … surplus ou déficit de matière ? Difficile à dire.

Désolé pour le flou de la suivante.

http://img11.hostingpics.net/pics/6018094526.jpg

Encore le même problème d’extrémité. Surplus ou manque de matière ?

Alors ces deux là j’adore mais ils auront droit à une nouvelle tête vu que c’est difficilement transposable en dehors de la licence.

Les socles sont texturés, ce qui est une bonne idée. Par contre, ils sont tous identiques. Dommage.

Contenu exclusif :

Cette version de Harley Quinn est exclusive aux précommandes. Bien content aussi, tiens et elle justifie presque l’achat de la boîte (toujours ça en moins dans la popoche des ebayeurs sans scrupule).

Et un Batman dit « Ben Aflek » … je sais pas du tout en quoi il est exclusif. Je suis agréablement surpris par cette fig’.

Au final, je suis très content de mon achat. Beau matos, belles fig’s, de l’exclu et une thématique contemporaine finalement assez bien balayée. On a du voyou à capuche, du gros bras en costume cravate, une jolie punk, une ninja, un dandy glamrock. De quoi faire du wargame contemporain avec un peu de tout (dans des approches un peu barrées quand même… ce sera pas la Syrie ou l’Ukraine, vous vous en doutez déjà).

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

P.S : pour remercier ceux qui sont allés jusqu’au bout de l’article, une petite galerie qui démontre que le seul hobby vraiment bien, c’est le cosplay.

Publicités

Un Donjon sous la glace, la fin

Bonjour à tous,

J’ai peint le dernier mur et les 16 colonnes et donc voilà, mon donjon en 3D est fini.  C’est l’occasion de faire un paquet de photos pour illustrer la modularité du truc :

Les colonnes sont de simples tubes de laitons habillés de papier, le tout enduit de colle à bois et coiffés de socles Mantic, la marque préférée des vrais Wargamers de figurines, mangez-en.

Les colonnes permettent de cacher les raccords entre les sections de murs (ou plutôt l’absence de raccord).

Exemple « avant » :

Exemple « après » – le raccord est caché :

Enfin, j’ai fait beaucoup trop de murs … il y a de quoi remplir deux fois la table mais ça permettra aussi de varier la disposition d’une partie à l’autre.

Premier exemple d’installation en mode « caveaux et cathédrale » :  Grande pièce centrale et alcôves périphériques.

Deuxième exemple d’installation de type « labyrinthe en spirale » :

Et puis une série de clichés pour les détails et un peu d’ambiance avant la vraie baston cet été (comme d’hab’, j’ai pioché dans la collection de « Des figs sur un plateau »). Suivez le guide :

Merci de m’avoir lu.

A bientôt.

Un Donjon sous la glace, suite et fin (presque)

Bonjour à tous,

J’ai peint 47 des 48 murs qui devront constituer mon donjon pour Frostgrave (et sa campagne « Into the breeding pit »). Il ne me reste plus qu’un tout petit mur mais avec une grosse porte. Donc c’est l’occasion de poster et de montrer quelques nouveaux éléments de décors :

J’ai fabriqué deux escaliers avec balustrade (carton plume et polystyrène extrudé, baguette d’acajou et éléments de modélisme naval) :

Ça fera de bons éléments défensifs en hauteur qui pourront aussi bien représenter des points de sortie que d’entrée pour la table, c’est pratique. Et puis c’est décoratif, j’aime bien, j’avoue.

Bon en gros plan, on voit bien que c’est du bricolage maison et que les sections ne sont pas toujours très droites mais je suis quand même extrêmement content de l’ensemble. Hâte de jouer. Pour info, le tout m’a coûté dans les 60 € et a demandé 16 semaines de boulot.

Quelques photos du donjon et de ses locataires en mode rencontres aléatoires :

Le ver des glaces vient de chez Gale Force 9. Vous pourrez aussi apercevoir des éléments de quelques bandes éparses de chez « Des figs sur un plateau », comme d’hab.

Une goule surgit d’un angle du couloir. Jamais très agréable.

Un occupant qui ne dérangera plus grand monde. Enfin quoique …

Un liche ou une liche, je sais jamais … et son trésor.

Hâte de jouer, moi. Avec « Des figs sur un plateau », on attend la vf de l’extension « Into the breeding pit » qui devrait arriver cette année, avant d’utiliser le décor. Si quelqu’un de chez Tomahawk passe dans le coin, vous pouvez pas traduire plus vite ? Remarquez, c’est peu probable, ce blog étant à peu près aussi (bien) fréquenté que les couloirs et les salles sombres et humides qui s’enfoncent sous la cité de Morteglace.

Et on ferme la porte :

A bientôt.

Un donjon sous la glace, la suite

Bonjour,

On continue avec la peinture de mon donjon pour Frostgrave.

Le tapis de jeu m’a été prêté par « Des figs sur un plateau ». J’ai eu un peu de mal à obtenir la même teinte « brique » sur chacune des sections mais au final sur les photos, ça passe.

Les colonnes sont faites d’un simple tube de laiton coupé en section de 8 cm et coiffé de socles Mantic. Il y en a 16, ça m’a coûté peut-être 5 € et bien sûr, là ils sont juste sous-couchés.

Encore 12 sections de murs à peindre, ça sert sans doute à rien mais j’aimerais que la modularité soit optimale et utiliser le donjon autant que l’a été le village.

A bientôt.