Mur des Titans et Source du Savoir

Bonjour à tous,

Au nord de Nivhaïm, le voyageur rencontrera de nombreuses ruines abandonnées depuis des siècles. Monastères accrochés au flanc de falaises inexpugnables, labyrinthes battus par les vents et même navires prisonniers des glaces. Mais parmi ces vestiges d’un passé oublié, le Mur des Titans représente pour les explorateurs et autres pillards qui abondent désormais dans la région, l’ultime étape de leur dangereux périple.

Ce rempart, long de plusieurs lieues, délimite un territoire dont le centre est la cité maudite de Morteglace. Ou du moins ce qu’il en reste puisque le cataclysme ne l’a guère épargné. D’ailleurs si nul ne se souvient de ce qui effrayait tant les habitants de la région au point de ressentir le besoin de dresser ces pierres colossales, une chose semble certaine : ils n’eurent pas le temps de goûter l’ironie de leur sort lorsque le danger survint non pas de l’extérieur des murs mais du cœur même de la cité.

Le mur en lui-même a été réalisé à partir de deux épaisseurs de polystyrène extrudé. La découpe n’a pas été sans peine. D’ailleurs la section est loin d’être horizontale et j’ai dû m’y prendre à deux fois pour coller :/ . Les pierres ont été gravées dans le polystyrène avec un stylo et un outil de sculpture.

L’objectif était de fournir un couvert supplémentaire (comme d’hab’) mais aussi de pouvoir jouer en net surplomb de la table de jeu habituelle (et de tester des situations aussi rigolotes que des escalades ou des chutes douloureuses). C’est aussi l’occasion de sortir des décors un peu différents du charmant petit « village de noël » et de coller un peu plus à ce qu’est Frostgrave (dans ma tête).

* * *

 

De multiples raisons peuvent pousser un aventurier à entreprendre le dangereux périple vers la cité perdue de Morteglace. On raconte que des coffres remplis d’or attendent les plus intrépides des explorateurs ou encore que des merveilles de pierre, de poils ou de plumes se cachent dans ces ruines glacées.

En ce qui concerne les Mages, il semblerait que ce soit avant toute chose la soif de connaissances qui les amène à Morteglace. Grimoires, parchemins et élixirs abondent dans les laboratoires et les bibliothèques abandonnés depuis dix siècles et représentent pour qui est capable de les étudier, les clés d’un savoir depuis longtemps oublié.

Parmi ces reliques, l’une suscite plus particulièrement la convoitise des jeteurs de sorts. Il s’agit d’une modeste fontaine, possédant comme unique ornement une statue de Gardienne de facture assez grossière. On raconte que son eau cristalline révèle à celui qui la boit les mystères des anciens mages de la cité. Mais pour l’instant, bien peu sont revenus et ont pu se vanter d’avoir goûté à la Source du Savoir.

 

En ce qui concerne la réalisation, il s’agit d’un bête rouleau de scotche (vide) autour duquel j’ai enroulé une épaisseur de carton plume que j’ai texturée avec un peu tout de ce qui m’est tombé entre les mains : enduit de rebouchage, milliput (pâte epoxy), colle à bois  et sable. J’ai rajouté une épaisseur d’eau artificielle citadel.

En terme de jeu, ce sera soit une banale fontaine (terrain difficile) soit le puits du scénar’ « Puits des rêves et des douleurs » qui donne un paquet d’xp.

Et pour finir, j’ai peint (vite) des tonneaux et des caisses.

A bientôt !

Ps  : Le Nécromant et son apprenti ont été peints par « Des figs sur un plateau ».

Publicités

Vilains petits canards

Bonjour,

Je commence la peinture de la boîte Forgotten King avec trois hallebardiers :

J’ai respecté l’illustration, sauf les yeux et si vous regardez bien, vous verrez que ce ne sont pas des canards.

A part, peut-être celui de droite, je suis un peu déçu par leurs têtes sur la photo. Tant pis, j’en ai encore 5 à peindre de toute façon …

A bientôt !

La Tour du Silence

Bonjour à tous,

 

Suite de mes décors pour Frostgrave avec un truc qui me semblait indispensable à la lecture des scénarios : La Tour du Silence.

La Tour du Silence, dans le scénario du même nom, est une zone anti-magie où bien entendu les joueurs disposeront un précieux trésor. Il est précisé que la Tour doit être accessible par les étages, enfin si j’ai bien compris vu que j’ai pas trouvé ça très limpide. Quoi qu’il en soit, le décor dispose de deux portes au premier étage qui seront accessibles par des passerelles.

Les figurines ainsi que le tapis appartiennent à « Des figs sur un plateau ». Merci à lui !

Alors pourquoi est-elle de traviole et avec de drôles d’interstices pas vraiment esthétiques ? Bin je tenais à ce que l’intérieur de la Tour soit accessible, conformément au scénar’ mais sans qu’elle soit ruinée … du coup j’ai opté pour une tour démontable et ça n’a pas été sans peine.

Une fois finie, je trouve que ça va à peu près même si évidemment, tout aurait été moins bancal avec une tour d’un seul bloc.

A bientôt !

 

Décors Frostgrave

Bonjour à tous,

La découverte du jeu d’escarmouche Frostgrave, édité par Osprey publishing et localisé en France par Tomahawk, m’a motivé pour refaire quelques décors.

Donc au programme, des murets, des passerelles, un resoclage des bâtiments vieux d’une dizaine d’années et ajout d’une maison à étages pour faire citadin. Il va de soi que j’ai aussi rajouté un paquet de bicarbonate de soude pour correspondre au thème hivernal.

Et comme c’est pas exactement ce à quoi ressemble la cité de Frostgrave dans l’esprit, voici donc Nivhaïm, hameau situé à trois jours de marche de Morteglace où les mages les plus courageux peuvent faire escale après leur fructueuse expédition et où ils sont attendus de pied ferme par des mages plus malins.

Le tapis m’a été prêté par « des Figs sur un plateau » qui a proprement effacé ma bande de la surface de la terre au cours de notre partie test.

Il me reste à peindre la Tour du Silence pour le scénario du même nom.

A bientôt.

 

 

Princesse Mononoke

Bonjour à tous,

J’ai peint la « Deeproot wolf rider » pour Super Dungeon Explore qui ne ressemble pas du tout au célèbre personnage de Miyasaki.

Je lui ai rajouté un paquetage puisque le concept original en possède un… il y a même une sorte de vide à ce niveau à l’arrière sur la fig’ donc faut croire que c’était vraiment prévu à la base. Bizarre, surtout que ça rend quand même moche ce creux à l’arrière, bref donc voilà j’ai rajouté des éléments d’un vieux kit Tamiya. J’ai juste un tout petit peu sculpté des détails sur le gros paquetage pour qu’il ressemble à une couverture enroulée.

Il y a un éclat de peinture sur la queue du loup, je corrige ça dès que l’article est posté. :/

 

 

A bientôt (sans doute pour du décor Frostgrave).