[Andrea Miniatures] Mila (2)

Yo,

J’ai repris les pinceaux, modifié les réglages de mon APN, et je recommence l’article sur Mila.

Voilà, elle est finie. La peinture est partie sur les rebords du socle, mais c’est pas grave, c’est un style.

A bientôt.

[Andrea Miniatures] Mila Kusanagi

Bonjour à tous,

J’ai eu envie de peindre une pièce qui ne soit pas une fig’ de jeu. Et donc, voici Mila Kusanagi de chez Andrea Miniatures (la belle gamme 70 mm Dark Nova précisément).

Mila traînait depuis un sacré bout de temps dans mes cartons. C’est une conversion. A l’époque, le flingue me gênait apparemment. Ca remonte au début des années 10. Je ne suis pas sûr que les modifications apportées soient très heureuses … J’avais changé l’espèce de chargeur, rajouté un silencieux. Avec du rabiot GW donc en 30 mm … pour une fig’ 70 mm. Oui, c’est compatible. Heu c’est même limite trop gros. Etait-ce une si bonne idée ? Pas sûr. Je voulais peut-être la faire ressembler à Sarah Kerrigan, un des perso emblématiques de Starcraft. Je sais plus.

Pour la peinture, je voulais un rendu plaisant sans y passer un semestre. De la fig’ honnête point barre, sans esbroufe. Je crois que finalement, j’ai juste reproduit le rendu de ma première faction à Infinity, la Panocéanie. De là à me dire que j’aurais aussi bien fait de peindre mon TAG ordres militaires qui lui me serait utile sur une table de jeu …

Le très gros bras bionique m’a un peu enquiquiné. Il a compliqué l’accès à la partie supérieure gauche de la fig’. Sinon fig’ plaisante. Bon j’ai eu un problème de granularité sur les seins. Lisses, ronds, c’est favorable à l’apparition de ce type de problème, je sais pas, j’ai gratté, recommencé et c’est revenu aussitôt. J’aurais peut-être dû poncer avant la sous-couche.

J’ai décidé de laisser son socle dans son jus. Dans l’état dans lequel il se trouve après trois semaines à être manipulé dans tous les sens

J’y ai passé plus de temps qu’escompté, un peu plus de trois semaines. Mais le rendu ne me plaît pas. De face, on ne voit pas les yeux, puisqu’elle regarde par dessus son épaule. Le port de tête est étrange, le bras droit fait peu naturel. Bin du coup c’est moche, la pose est pas heureuse. La conversion ruine peut-être l’équilibre de la pièce, je sais pas. Et puis je suis un peintre 28mm et là, je vois un amalgame de fig’s 28 mm, les bras, les jambes, la tête, le fusil qui ne font pas une fig’ cohérente avec sa dynamique. Du coup j’en ai marre, le dos est pas fignolé, j’ai plus trop envie. Enfin bon, voilà c’est peint. Pouf bocal.

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

[Oathmark] Monastère ᐅ Lolalou Pideverdu disponible !

Bonjour à tous,

Je voulais rajouter une Mage de bas niveau à mes listes, en sus de Zahia Pourpoline qui, elle, occupe plutôt le haut du classement à l’Académie. Pour déployer un Mage de niveau 1, pas besoin de monastère, une ville suffit. C’est du menu fretin, peut-être plus à l’aise pour animer les objets du quotidien ou poser des verrous magiques sur les coffres des notables, que dans l’anéantissement des armées ennemies. Ce n’est clairement pas un bon profil : 70% de chances de foirer le lancer de son unique sort. Cela dit, ça peut compléter une liste et donc, moi, il me fallait une fig’.

Et donc voici Lolalou Pideverdu. C’est du Dark Sword, soldé à 50%. Elle a pas eu l’air de se vendre trop ou alors c’est une référence qui commence à dater.

A noter que plein pot, Dark Sword c’est pas donné donné (une dizaine d’euros, donc faudra pas trop compter dessus pour se monter un régiment). Notez également que les fig’s sont en métal, avec socle tout d’un seul bloc et intégré (et donc en métal également). Socle que j’ai pris soin d’enlever parce que ça ressemblait à un gros caca. C’est vraiment une gamme à l’ancienne, plus orienté jeu de rôles (et marché américain d’ailleurs. C’est mal distribué par chez nous).

Merci de m’avoir lu.

[Oathmark] Capitale Humaine ᐅ Miliciens disponibles !

Bonjour à tous,

Les Guildes ont répondu à notre appel, Sire. Les Bas-Quartiers ne peuvent ignorer une demande de leur souverain.

J’ai encore cassé la tirelire chez les frères Perry, histoire de compléter mon armée à Oathmark, le jeu de batailles rangées de Joe McCullough.

Les Miliciens Humains sont les troupes les moins coûteuses de la faction. Le profil est moins bon, notamment l’Activation qui perd un point. Je pense qu’ils trouveront leur place dans une liste populeuse, ça pourrait être marrant (j’essaie des trucs mais à la réflexion, la liste populeuse qui pourrait faire très mal serait à base d’archers plutôt). Les miliciens sont décrits dans le bouquin de base comme des civils, ayant certes bénéficié d’une formation militaire dans le passé mais voilà, ils sont quand même pas mal rouillés et sans doute encore moins contents d’être là que leurs petits camarades plus jeunes.

Concrètement, il s’agit du kit Afghans tribesmen des frères Perry, qui permet monter des troupes des tribus afghanes qui combattirent la Couronne britannique au XIXe siècle. Le kit contient d’ailleurs pas mal de carabines, d’où les modèles en chien de fusil.

Ce n’était pas mon premier choix, j’avais aussi repéré un kit d’Irlandais des « Âges sombres » de chez Wargame Atlantic, mais il est plus difficile à trouver. Donc voilà c’est des Afghans, mes miliciens. C’est complètement anachronique, en fait ils n’ont rien à fiche là puisque la base de mon armée c’est du français historique de 4 siècles avant. Mais ils sont habillés en civil, et ils ont une de ces classes. Et puis le fait que mon royaume rompe avec le côté occidentalo-centré qui a pu ressortir des premières unités peintes, au moins dans le style vestimentaire, ça me fait bien marrer. Ce n’est pas un projet historique du tout, on fait ce qu’on veut, c’est fantaisiste, il y aura peut-être des chars celtes ou égyptiens j’en sais rien, je m’interdis rien (comme Amazon avec le Seigneur des Anneaux, et ils ont bien raison. Bravo. Au secours les réactions sur les réseaux sociaux. Enfin c’est pas le sujet). A noter que le kit permet de monter pas loin d’une quarantaine de fig’s. 36 de mémoire (quoique, je sais pas vu que je fais l’impasse sur les carabines, je vais peut-être manquer de bras).

Et bien sûr c’est de la peinture à la chaine. Ca m’a pris 5 ou 6 jours.

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

[Oathmark] Mine de Fer ᐅ Guerriers disponibles !

Bonjour à tous,

Mon Royaume continue l’exploitation de sa Mine de fer. Ce territoire me permet déjà de peindre (et jouer) 20 Briseurs de Ligne Humains. Mais le minerai extrait permet aussi d’ajouter des Guerriers Humains à mes listes. Le terme paraît certes un peu générique mais ce n’est pas le cas en jeu. Un Guerrier à Oathmark est un fantassin lourd, tout comme le Briseur de Ligne mais un peu plus orienté défensif car équipé d’un bouclier (et donc de la règle Shielding, qui permet de défausser un dé de part et d’autre, lors d’une attaque).

Bizarrement, je comptais pas leur coller de boucliers parce que bon voilà, la flemme mais j’ai écouté les doléances de mon adversaire qui, en cours de partie, a quelque peu peiné à les distinguer des Briseurs de Ligne. Avec les boucliers, ça passera mieux puisque, comme je l’ai déjà écrit, c’est très précisément leur spécificité.

Concrètement j’ai peint tout ça en trois jours, oui les vingt, plus deux jours pour les boucliers quand même. Ca m’a un peu mis sur les rotules donc j’ai pas le courage de finir les socles. On verra plus tard

Et voilou, j’ai fini de peindre le très gros lot Perry Miniatures acheté pour servir de base solide à mon armée humaine. Pour rappel, le contenu du lot :

Et donc une fois monté (et peint) …

Donc oui là, au-dessus, y en a pour 100 balles (plutôt 115 en fait, avec la conversion en euros). Et 5 petits mois de peinture !!! Pouf pouf pouf piuuuuUUUU !!!! La course, je voulais pas que ça traînasse.

J’en suis pas resté là : j’ai bien sûr déjà acheté de quoi monter les autres profils humains. Et les Humains ont beaucoup de profils. Je pense que c’est la seule faction a pouvoir être jouée sans avoir à recruter chez les autres. C’est une de leur spécificité : ils ont de tout, mais avec des profils moyens, disons même corrects. Donc les miliciens et autres rangers ne devraient pas tarder. Bientôt, bientôt. Toujours chez les Perry bien sûr puisque y a pas de raison

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

[Oathmark] Plaines ᐅ Cavalerie lourde disponible !

Bonjour à tous,

On poursuit la peinture de Oathmark avec encore du Perry. Cette fois-ci, c’est de la cavalerie lourde. C’est le même kit que précédemment – Agincourt Mounted Knight, mais j’ai privilégié dans la mesure où c’était possible les fig’s avec caparaçons + lances de cavalerie. Si on veut comparer les deux profils de cavalerie, ceux-là auront une meilleure défense mais coûtent 5 points de plus, quand même. Ce qui en fait la troupe humaine la plus chère, hein, ça rigole pas. Les lances me permettent de distinguer les deux unités sur la table et n’ont pas de règles spécifiques. A noter qu’une boîte complète de chez les Perry ne contient que trois caparaçons et trois espèces de pièces d’armure antérieures.

Concrètement, je garde le cap, c’est de la peinture décomplexée à bloc, et donc pas très belle en photo, j’en disconviens pas mais voilà sur la table, c’est correct. Y a une grosse semaine de taf’, un peu plus si on compte le soclage et quelques retouches. Pour donner une ordre d’idée, je dirais que c’est le temps que je pourrais consacrer à un fantassin pour Infinity. Ca traîne pas quoi et ça permet d’avancer et de garder la motiv’. Et de jouer peint.

J’arrive doucement au bout de mes premiers achats chez les Perry. Il me reste 20 chevaliers à pied qui devraient être peints assez vite. J’en reviens toujours pas de ce que l’on arrive monter avec tout juste 100£.

Et donc, à quoi ça sert de se presser autant ? Bin ça sert qu’on a enfin pu rejouer et avec (presque) tout peint. Une grosse partie de 4h, 2500 points, sans relecture des règles et une victoire (j’espère première d’une longue série). Héhé. Vu le type de bataille (déterminé aléatoirement), j’ai juste repoussé l’envahisseur et n’ai rien conquis du tout. Pas vraiment de récompenses donc, mais ça m’évitera des ennuis. Un territoire occupé complique l’activation des troupes qui en sont issues. On perd un point sur son jet d’activation, la probabilité de réussir le jet et donc d’avoir accès à toutes les actions baisse fortement. Mon adversaire avait judicieusement choisi d’attaquer les Collines Rocheuses qui est le territoire qui me donne accès aux Ogres. Les bestiaux n’étant pas hyper obéissants (ou coordonnés), s’activant sur du 7, perdre un point et devoir faire 8, c’eut été un vrai problème. Je sais pas mais je pense que ça m’aurait contraint à les remiser au placard (c’est-à-dire certainement occupés à élever des moutons pour les cantines de l’envahisseur et à prier qu’ils fichent pas le feu à leurs douces collines). Mais foin de tout ça, j’ai gagné, le ciel est bleu, les oiseaux chantent et les Ogres sont contents. Vous trouverez quelques photos de la partie sur le Blog de « Des figs sur un plateau ».

J’aime bien cette photo. Déjà parce qu’on se rend bien compte de la masse de fig’s engagées (bon surtout du côté de mon adversaire mais en face, chez moi quoi, ça pèse aussi). Et on cerne un peu la problématique : améliorer le niveau de peinture de mauvais à passable me demanderait un effort qui n’est pas du tout proportionné à l’effet que ça produirait sur la table. En gros des dizaines d’heures, des semaines de taf’ pas marrant pour un effet discutable. Sans parler d’obtenir un rendu équivalent à ce que j’essaie de faire pour Inf’ ou Frostgrave où là, ça serait même pas quantifiable. 10 fois plus de temps ? Donc ce serait peint dans 5 ans ? Et quand bien même. La lassitude arriverait bien vite et ce serait un projet qui irait rejoindre les placards à tout jamais. Un de plus. Alors qu’après quelques petites heures de peinture, le rendu fait son effet sur la table. Et la satisfaction prend le pas sur l’effort que ça m’a demandé. La satisfaction de voir que ça avance, la satisfaction de pouvoir jouer, de pouvoir varier les listes. J’enfonce sans doute les portes ouvertes mais c’est un virage à 180°, je reviens de loin. Et ça m’éclate.

Merci de m’avoir lu et à bientôt pour la suite.

[Infinity] Encore du renfort pour les Kazaks

Bonjour à tous,

Reprise de la peinture de ma sectorielle Kazak, avec deux Irmandhinos et trois Tankshunters.

Les Irmandhinos c’est de la Warband, c’est-à-dire des gars équipés d’arme courte portée et de fumigènes. Pas chers. Et ils sont spécialistes, donc c’est bien pour prendre des objectifs. En plus ils acquièrent un équipement surprise quand ils se déploient, ce qui est marrant (et dur à pas oublier). Bref ils sont bien. En revanche ils génèrent leur propre petit pion d’ordre mais pas d’ordre régulier. C’est un peu leur seul défaut puisque faut se rappeler que l’ordre régulier, c’est le carburant d’une liste à Infinity. Et comme votre Irmandhino occupera quand même une place dans son groupe (on compte ça aussi), c’est assez ch*ant.

Les Tankhunters c’est du camouflé avec du gros flingue. Pas de viseur perfectionné mais un beau choix d’armement pour faire des trous en face (plutôt dans le deuxième tiers de votre table, on va dire). Ici, autocanon portable et mitrailleuse lourde. L’autocanon portable est une pièce à petite rafale mais quand elle touche, ça fait mal. Y compris aux blindés. Utile dans une armée qui a peu accès au hacking. Par contre, au-delà de 80 cm, c’est clairement pas du tout adapté. Mauvaise expérience, je recommande pas.

Pour l’autocanon, j’ai la nouvelle version. Et l’ancienne aussi, qui a un look … enfin ça se voit qu’elle date. Et finalement j’aime bien les deux, même si voilà, pas sûr que ce soit utile d’en déployer deux (pendant quelques semaines, les deux versions ont cohabité dans le catalogue, sauf que si on voulait la mitrailleuse, fallait prendre le vieil autocanon. Donc voilà, j’ai les deux alors que ça sert à rien). Maintenant, cette version n’est plus dispo. Disons que comme ça, ça me fait un collector, je comptais la remiser mais en fait, nan, elle sera jouée).

Je me suis pas trop cassé la tête pour les visages des « Chasseurs de Tanks ». Déjà d’habitude, mais vu le peu qu’on en voit. Je suis pas non plus hyper content des socles. Je fatigue à force, c’est moins drôle la neige, au bout d’un moment.

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

[Oathmark] Buggane, suite et …. raaArrrgh fin.

Bonjour,

Allez j’ai encore repris le Buggane mais là c’est bon, j’arrête. J’étais décidément pas content du rendu de mon ogre mage et une petite recherche sur le net m’a permis de comprendre un peu plus pourquoi. Indépendamment du niveau de peinture, les photos qui m’ont fait craquer pour le gros pépère nous le montrent assez peu bleu mais … noir. Majoritairement très très noir, noir encre et donc assez peu bleu. Ou alors blanc bleuté dans des dégradés, on va dire. Et ça lui confère un petit quelque chose d’électrique. Sauf que moi, il est à eu près aussi bleu qu’un beau ciel de matin hivernal (comme hier), si on veut être gentil. Ca plus, le fait que certains de mes choix n’en sont pas … comme le fait de ne pas vraiment peindre les scarifications. Mais bon j’arrête, faut s’avoir s’avouer vaincu.

Bon stop, je passe à autre chose.

Merci.

[Oathmark] Buggane soclé et retouché

Bonjour à tous,

Allez, je n’étais pas super content du bestiau, j’ai donc repris les pinceaux. De toute façon il était pas soclé.

Hâte de la jouer maintenant. J’ai monté deux grosses unités pour Oathmark mais pour ce qui est de la peinture, ça attendra. Je vais basculer sur du Infinity. J’ai repris les dés hier soir et ça me remotive bien.

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

[Oathmark] Caverne Lacustre ᐅ Buggane disponible !

Un Démon ? Oh non, cela je ne suis pas. Ce que je suis … ton peuple l’a oublié.

Bonjour à tous,

Le Buggane est une créature disponible une fois la Caverne Lacustre ajoutée à votre royaume. C’est une créature du folklore (irlandais), apparemment, moins connu que les ogres et autres lutins mais qui aurait aussi été récupérée par la culture geek (moi je connaissais pas). Elle est souvent décrite comme un Géant vivant dans une caverne donnant sur la mer, et qui invoquerait les tempêtes pour embêter les marins.

Outre la taille, on lui prête aussi des caractéristiques plus bestiales. Il serait parfois velu, cornu, griffu, doté d’une queue.

Dans la culture Geek, il ressemblerait à une taupe. Une très grosse taupe. Pour quelle raison ? Chais pô.

Le bouquin de règles Oathmark est très joliment illustré mais le bestiaire pas vraiment. Pas du tout même. C’est peut-être un choix, le jeu se voulant bac-à-sable, à chacun de se faire une opinion. La créature est, cela dit, décrite comme massive, proche de l’ogre et puis en terme de règles, c’est un lanceur de sort de niveau 3, ce qui est moyennement bon (il lance 3 dés de 10 faces et en gros, doit obtenir un 7+). Mais il a accès aux sorts elfiques (qui sont des sorts de soutien) et puis bien sûr, le bougre est quand même costaud.

Bon tout ça pour dire qu’en terme de profil c’est ce qu’on pourrait attendre d’un mage ogre quoi, sauf peut-être les sorts elfiques. Mais ça tombe bien, moi j’adore ces gros pépères depuis les heures passées en ligne à les farmer dans un célèbre jeu multi-joueur. Et pis, bin y a l’ogroïde Thaumaturge de chez GW qui me fait de l’œil depuis la sortie de Silver Tower (le reste de la boiboîte, beaucoup moins). C’est un ogre par sa silhouette, mais il a des caractéristique bestiales. Cool comme le Buggane. Et c’est un lanceur de sort, chic, chic, chic : il est même tout à fait bleu comme les mages ogres de D&D, je crois.

Alors l’ogroïd, je l’ai eu pour pas trop cher (pour du GW …) : 25 balles. Quasi le tiers de tout ce que j’ai peint et monté jusque là quand même. Faut bien financer Warhammer+ et le démarchage des éditions Hachettes, hein.

Pour la peinture, pas grand chose à en dire. J’ai collé au schéma officiel. Le bras droit est pas mal gênant, il empêche d’accéder à une grande partie de la fig’. Du reste, la bête se tient bizarrement, le dos rond, regardant à moitié par terre et de biais. Ce que je trouve assez cool, le gars en impose mais pas très confort pour la peint’ ou la prise de vue.

Il est un peu moins uniformément bleu en vrai, qu’en photo …

Pour moi, le Buggane est un esprit de la nature. De l’eau précisément. Pas nécessairement maléfique ni super bienveillant non plus, hein. J’imagine qu’un tel esprit peut s’allier selon les circonstances avec une armée humaine. Les gobelins de mon adversaire ne doivent pas être pas de grands écolos : ils ont dû construire un barrage de trop ou une mine à ciel ouvert. Bref ça se tient, le Buggane est véner.

Minute culture g. Les Potamois (les dieux-fleuves de la Grèce antique) avaient des cornes. Du moins Achélôos si l’on en croît les représentations ci-dessous (Louvre de Lens). Sur le vase, il se fait taper par Heraklès, pour info.

Hésiode dénombrerait 3000 de ces divinités mineures. C’est beaucoup. Ce sont peut-être des reliquats d’une culture plus ancienne, encore plus polythéiste, voire plus animiste dont se seraient détournées les peuplades que nous qualifions aujourd’hui de grecs antiques. Au profit de croyances plus centrées sur l’Homme, à coup de poing dans la tronche. C’est sans doute ça aussi le miracle grec.

Pof pof pof, en tout cas, … de manière certes marginale, mon armée prend une coloration ogre (et magique). Ca m’éclate, ça.

Merci de m’avoir lu et à bientôt.