Frostgrave – Chevalier

Bonjour à tous,

Je continue à peindre des soldats pour ma prochaine expédition.

C’est du Red Box Games.

Article volontairement court … l’éditeur du blog étant devenu « intelligent » c’est-à-dire totalement imbitable. Il n’y a même plus vraiment de barre d’outils, ou alors elle s’affiche un peu quand elle veut et les photos ne s’intègrent qu’à la quatrième tentative.

A+

La Fille du Mois – Septembre

Bonjour à tous,

Elle va illustrer l’en-tête pendant un mois, voici Leowen, personnage de Role’nPlay, ici dans la saison 03 (si si).

 

Fille de Septembre exportable

 

C’est l’occasion de rappeler que la saison 05, qui est un reboot, je crois, bin ça commence ce soir.

Pour ceux qui veulent, Role’nPlay ça se passe sur Youtube: Cliquez ici.

Récap’ Fille du mois : Cliquez ici.

Merci de m’avoir lu.

 

 

Frostgrave 2 – Nouvelles recrues

Bonjour à tous,

Le nouveau Frostgrave est arrivé !

Frostgrave-second-edition-with-free-miniature

Le jeu d’escarmouche entre bandes Frostgrave est le succès inattendu de ces cinq dernières années et ça fait plaisir de voir qu’il continue sa petite vie éditoriale. Frostgrave est un jeu d’escarmouche qui repose sur une série de bonnes idées qui en font une vraie bombe ludique : un travail éditorial (Osprey) hyper soigné qui s’appuie sur des illustrations somptueuses – une règle solide et des parties riches, très létales et fondamentalement narratives – et si on peut difficilement parler d’historique fouillé, la thématique est suffisamment évocatrice pour offrir un cadre très prenant pour tout un chacun – on lorgne fortement tant sur Donjons et Dragons (le bestiaire, les classes, le dé à 20 faces) que sur les nouvelles licences qui ont quand même bien dépoussiéré le genre – des magiciens dans les ruines enneigées pleines de squelettes, c’est certes très commun, mais ça surfe aussi carrément sur Skyrim ou le Trône de Fer ou même bien sûr Harry Potter. Bref ça a parlé à pas mal de monde, à une époque où les amoureux de batailles fantastiques l’avaient sans doute un peu mauvaise. Il faut aussi noter que Osprey a bien compris l’aubaine et que le suivi a été excellent avec de nombreuses extensions (toutes signées par l’auteur, McCullough) et un soutien du fabricant de fig’s, Northstar Milatary figures. D’ailleurs le succès ne s’est pas démenti, cette seconde édition est déjà épuisée quelques jours après sa sortie. Bref, Frostgrave, c’est cool, mangez-en.

Niveau contenu, je n’ai pas encore lu le bouquin mais qu’il est beau. Il est bon de rappeler, encore, que Osprey a  fourni un travail exceptionnel sur la série de jeux signés McCullough. Pour cette seconde édition, c’est un nouvel illustrateur : Ru-mor, l’illustrateur de Dracula’s America, qui avait dessiné (et même sculpté, je crois) une très belle équipe féminine pour Blood Bowl. Il est très fort.

Côté ludique, cette nouvelle mouture apporte quelques ajustements intéressants. On s’orienterait vers une limitation du jeu « bourrin ». C’est cool. Bon c’était déjà cool mais cette seconde édition ne va pas se jouer pareil même si, oui, le gros des règles ne changent pas. C’est du robuste. Certains profils sont carrément moins accessibles et la poutre entre joueurs moins profitable, même si c’est mineur, les campagnes vont avoir une saveur bien différente. L’environnement, les créatures neutres quoi, semble aussi prendre de l’importance (la fréquence d’apparition double ou pas loin).

De mon côté, cette seconde édition, c’est l’occas’ de peindre du renfort pour mon expédition. Je ne vais pas tout repeindre puisque, pour l’anecdote, je n’ai pu jouer ma bande finalisée que très très tardivement et fort peu malgré nos deux premières campagnes puisque les décors m’ont demandé un temps monstrueux et la peinture de la bande en a souffert. Donc on reprend les mêmes figurines, en complétant. Je vais créer un tout nouveau mage et en profiter pour rajouter quelques profils manquants. J’en avais laissé quelques uns de côté. On commence avec du soldat, du solide mais accessible. Ce genre de profil devrait être plus nécessaire qu’en v1 et puis, c’est de la jolie fig’ qui traînait injustement dans les tiroirs. C’est du Tre Manor de la grande époque, pour l’essentiel plus dispo. Le monsieur gère son échoppe d’une manière qui m’échappe un peu. Leur dégaine de bras cassés, j’adore. C’est pas des gros profils, ils ne sont pas « spécialistes » donc on en recrute un peu comme on veut. Et leur profil s malgré tout correct fait qu’ils sont devenus incontournables. C’est génial, on va les voir faire des trucs sur la table.

Frostgrave soldier 1

Pour ceux qui veulent voir le reste de la bande peinte il y a un petit moment, cliquez ici.

  • Femme et homme d’armes [Red Box Games].

Frostgrave soldier 5

Frostgrave soldier 8Frostgrave soldier 2Frostgrave soldier 3

  • Un fantassin [Red Box Games].

Frostgrave soldier 4Frostgrave soldier 9Frostgrave soldier 6

Je ne crois pas qu’il soit référencé humain dans le catalogue de Red Box Games mais honnêtement ce genre de distinction …

  • Un apothicaire [Red Box Games].

Frostgrave soldier 10Frostgrave soldier 7

Bon lui, il a une dégaine encore plus atypique mais comme il est équipé très très précisément et littéralement d’un bâton et d’une gourde (de gnôle sans doute mais la gnôle ça vous retape un homme), c’est un Apothicaire en vrai, quoi. Si si, Enfin plutôt une sorte de voyou qui s’improvise cuistot mais en terme de jeu, ça colle. C’était pas mon idée initiale pour ce bougre vu qu’il a pas l’air très porté sur le « soin à la personne » mais il est parfait en fait. Je l’adore.

Merci de l’avoir lu et à bientôt pour la suite (c’est loin d’être fini, je veux peindre un max de profils, certains parce qu’ils sont viables, d’autres parce qu’ils sont très cools).

Rangers of Shadow Deep – Bestiaire Partie II

Bonjour à tous,

Ils sont Ses plus fidèles serviteurs. Ils marchent entre les Morts et sont la fin de toute joie.

On poursuit le Bestiaire pour Frostgrave/Rangers of Shadow Deep.

  • Vampire/Goule Monstrueuse [Imbrian Arts]

18 Goule

Imbrian Arts est la marque du sculpteur Jody Siegel. Cette Goule est un coup de cœur qui remonte à un paquet d’années et la campagne participative de heu … 2015 ou 2016 a été un peu l’occasion de se la procurer avec ses petits camarades à moindre frais.

19 Goule

J’adore les Goules, sans doute à cause de Lovecraft. Il faut bien avouer qu’elles font quelques apparitions mémorables – première occurrence dans la nouvelle Le Modèle de Pickman qui est une variation sans doute assez laborieuse autour du Portrait de Dorian Gray de O.Wilde. Ensuite, on les côtoiera plus longuement et de manière moins attendue dans le cycle des Contrées du Rêve. M’enfin c’est une créature du folklore, puisqu’on la rencontre dans certains contes des Milles et une Nuits.

Extrait des Milles et une Nuit – Conte de Sidi Nouman

Sidi Nouman, surpris du peu d’appétit de sa jeune épouse, décide de la suivre une nuit jusqu’au cimetière.

[…] je gagnai le bout d’un mur qui se terminoit au cimetière ; et après m’être précautionné pour ne pas être vu, j’aperçus Amine avec une goule.

» Votre Majesté n’ignore pas que les goules de l’un et de l’autre sexe sont des démons errans dans les campagnes. Ils habitent d’ordinaire les bâtimens ruinés, d’où ils se jettent par surprise sur les passans qu’ils tuent et dont ils mangent la chair. Au défaut des passans, ils vont la nuit dans les cimetières, se repaître de celle des morts qu’ils déterrent.

»Je fus dans une surprise épouvantable, lorsque je vis ma femme avec cette goule. Elles déterrèrent un mort qu’on avoit enterré le même jour, et la goule en coupa des morceaux de chair à plusieurs reprises, qu’elles mangèrent ensemble, assises sur le bord de la fosse. Elles s’entretenoient fort tranquillement, en faisant un repas si cruel et si inhumain ; mais j’étois trop éloigné, et il ne me fut pas possible de rien comprendre de leur entretien, qui devoit être aussi étrange que leur repas, dont le souvenir me fait encore frémir.

» Quand elles eurent fini cet horrible repas, elles jetèrent le reste du cadavre dans la fosse qu’elles remplirent de la terre qu’elles en avoient ôtée. Je les laissai faire, et je regagnai en diligence notre maison. En entrant, je laissai la porte de la rue entr’ouverte comme je l’avois trouvée ; et après être rentré dans ma chambre, je me recouchai, et je fis semblant de dormir.

Les Goules y sont déjà associées au cimetière et au cannibalisme comme chez Lovecraft et dans la culture Geek. Mais elles sont aussi clairement liées à l’adultère voire à la nécrophilie, ce qui est rigolo. Les Goules, c’est vil. On est pas si loin du Vampire. D’ailleurs, cette fig’ fera un merveilleux Vampire à Frostgrave.

Fluff Vampyre 4

Par contre, comme toutes les fig’s de Jody Siegel que j’ai eues entre les mains, il y a des soucis de conception assez casse-pieds. Là, la figurine a l’air de flotter, ‘fin il touche le sol que du bout des doigts de pieds et il écarte tellement les jambes qu’il lui faut un socle de 30 mm alors que ses compagnons tiennent sur du 25. Et 30 c’est embêtant, ça court pas les rues. Impossible aussi de lui couper sa barre au niveau des pieds puisque sans elle, il n’y a plus de contact avec le sol ou alors juste le bout des orteils.

  • Chevalier Spectre/Chevalier de l’Ombre [Imbrian Arts]

16 Shadow Knight

Encore une fig’ que je me suis procuré lors de la campagne participative de Jody Siegel. Par contre, léger malaise à la réception comme pour la Goule, il y a des soucis de conception. En fait, le modèle est de travers. Comprenez, pas seulement la hampe de la lance fournie avec le kit (qui ressemble à un spaghetti) mais le personnage dans son intégralité. Il penche. Sa jambe droite est, de fait, beaucoup plus courte que la gauche. 2 mm au moins. Bref je l’ai mis de côté pendant un bail, ne sachant sur quel pied danser (j’adore la fig’ mais plus aucune envie d’en faire quoi que ce soit)  …

17 Shadow Knight

Sauf que … sauf que nos pérégrinations dans les froides et sombres contrées issues de l’imagination fertile de M.J.McCullough nous ont amenés à rencontrer ce genre de personnage, donc moi, j’ai pas réfléchi longtemps, je l’ai ressorti du caveau. Et la perspective d’en faire une pièce de jeu m’a un peu décomplexé. Je me suis donc muni d’un cutter et je lui ai rallongé la jambe. J’ai pas fait dans le détail, j’ai coupé, contrepercé, rebouché et lissé comme j’ai pu, c’est-à-dire mal. Et motivé comme tout, je lui ai bricolé une épée puisque je n’aimais pas non plus celle fournie dans le kit.

15 Shadow Knight

Pour finir, Ô joie de la résine, alors que la peinture était bien avancée, je me suis aperçu que la plaque ventrale se désagrégeait. J’y ai posé un tout petit point de colle mais bon, elle est incomplète (sur sa partie gauche supérieure). Je ne sais pas si c’était dès la réception ou si c’est moi avec mon pinceau.

Bref c’est sans doute assez bof, je vous laisse juges mais il jouera son rôle.

  • Troll/Ogre [Reaper Miniatures]

20 Ogre

Encore un très bon concept de chez Reaper et donc une figurine à prix très modique. Bon par contre, je n’avais pas réalisé que c’était un Ogre des mers. Il est couvert de sorte de nageoire, voire même de branchies. C’est un Ogre des rivières, on va dire. Il a trop mangé de poissons.

21 Ogre

Merci de m’avoir lu et à bientôt pour la suite.

Rangers of Shadow Deep – Ranger et compagnons

Bonjour à tous,

Garde ton calme, étranger. La pucelle là, c’est une chasseresse de l’Ancien Clan. Les Yeux et les Crocs de la Reine comme on dit. Les siens gardent la Forêt depuis plus de siècles que t’es capable d’en compter avec ce qu’il te reste de doigts et d’orteils. Moi, je m’en fiche mais j’aimerais ne pas avoir à traîner ta carcasse sanguinolente hors de mon établissement alors que là, t’es encore capable de le faire tout seul comme un grand.

Val’ Ruzo – Aubergiste

 

10 Ranger 1
A la maison, on a commencé notre campagne Rangers of Shadow Deep. Et qui dit Rangers of Shadow Deep, bin dit « Rangers ». ‘Fin Ranger et Compagnons, pour être précis.

 

Voilà ma petite troupe :

  • Blanche – Chasseresse de l’Ancien Clan – [Hasslefree]

11 Ranger

Je voulais une « rôdeuse », c’est-à-dire une guerrière avec un arc, connaissant le goût de McCullough (l’auteur) pour les corps à corps expéditifs. Donc j’ai orienté le choix des compétences en ce sens. On verra si c’est viable.

12 Ranger

  • Liv’ – Chasseresse de l’Ancien Clan – [Hasslefree].

13 Ranger

En terme de jeux, Liv’ est un Compagnon, elle n’est pas Ranger. C’est une Voleuse précisément. A noter que les compagnons sont clairement des seconds couteaux mais sont indispensables. Ceux qui ont pratiqué Frostgrave seront en territoire connu (quoique moins froid).

  • Mauvaise, Teigne et Broyeuse – Chiens de Chasse .

14 Chiens

Encore des compagnons. J’ai opté pour deux chiens, en souvenir de Frostgrave où j’en alignais jusqu’à trois. Ils ne sont pas onéreux et ils sont très rapides. On est chez les rangers après tout donc très logiquement, les amoureux de nos petits amis pleins de poils (et de puces) seront ravis, il en existe trois profils dans Rangers of Shadow Deep : Limier, Chien de Guerre et Chien de Compagnie.

J’en aligne deux, c’est beaucoup puisque les compagnons sont limités à trois mais le but est de soutenir voire de protéger Blanche contre les corps à corps (les alliés confèrent un +2) avec du sacrifiable. Mes deux chiens sont morts au cours de la première mission. Genre mais tout de suite. Ils n’ont rien fait du tout. La ranger et la voleuse ont assez bien géré.

Un lien vers ma table Rangers of Shadow Deep.

Un lien vers mon Bestiaire Partie I.

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

Rangers of Shadow Deep – Bestiaire Partie I

Bonjour à tous,

Y a quoi après la Frontière ? Bin les Ténèbres mon gars. Rien que les Ténèbres.

Go-Holf, Chasseur de l’Ancien Clan

Tout est dans le titre. L’annonce d’une vf pour Rangers of Shadow Deep m’a convaincu d’y jouer. C’est plutôt cool, le jeu étant narratif. Par contre, la traduction est pleine d’erreurs de coûts et de profils. Mais vraiment et je parle pas de fautes de conjugaison là, avec lequel un joueur peut s’accommoder. A titre d’exemples, l’ogre en vf a 4 points de santé alors qu’en vo c’est 14 et le rapace coûte 35 points alors que c’est 10 en vo. A l’avenir, je jouerai vo lorsque Studio Tomahawk ou associés (Barbu inc ici) se chargeront de la vf, à un moment faut plus cautionner (je pense à Frostgrave II par exemple). Allez zou, on s’attaque au bestiaire, l’indispensable faune qui fera frémir nos aventuriers.

On trouve ce récap’ sur les réseaux sociaux. Très très utile.

Rangers of Shadowdeep set up 1

Rangers of Shadowdeep set up 2

Rangers of Shadowdeep set up 3

Ce qui, au final, représente une belle collec’ (ça ne surprendra pas les amoureux de Frostgrave, du même auteur).

  • Les marqueurs cadavres que j’ai dessinés avec mes petites mains.

07 Marqueurs cadavres

Pas oufissimes mais je ne me voyais pas acheter ou sculpter ces trucs. Au passage vous remarquerez que les photos du jour seront surexposées.

  • 8 araignées de chez Northstar (7€50).

04 Araignées

  • Leurs cocons, fabriqués maison.

06 Cocons

  • 3 chauves-souris géantes de chez Reaper Miniatures (8€).

08 Chauves-Souris

  • 1 Ogre de chez Reaper Miniatures (3,50€).

01 Ogre

Photo ratée donc j’en ai refait une loin des fenêtres.

09 Ogre

C’est un peu mon chouchou celui-là.

  • 1 serpent géant de chez Reaper Miniatures (9€).

02 Serpent

  • 1 Ours Reaper Miniatures (4€30). C’est pour Frostgrave celui-là.

03 Ours

 

La suite, bientôt.

 

 

Frostgrave – Au coeur de Morteglace

Bonjour à tous,

Cet été, en août, c’est l’arrivée de Frostgrave II, de Joseph.A.McCullough chez Osprey (en anglais).

J’avais déjà l’intention de remettre les pieds dans la froide cité de Feldstadt (baptisée Morteglace par mes aventuriers), les deux premières campagnes ayant été, avec un peu de recul désormais,  mon expérience en wargame la plus intense. D’assez loin.

C’est aussi l’occasion de proposer une table avec plus de ruines antiques, moins d’habitations et donc de se rapprocher d’un délire lovecraftien ou façon Skyrim (dans l’idée, un truc d’une civilisation autre, humaine ou pas … sans aller jusqu’à sortir des arches cyclopéennes ou des pylônes à la géométrie non euclidienne). Frostgrave, c’est ça aussi : un jeu qui m’a en effet non seulement réconcilié avec le wargame, et c’était pas gagné mais aussi avec la conception de décors.

Allez, c’est parti :

01

L’intérêt comparé à mes bâtisses, c’est que l’on peut poser des fig’s dessus donc c’est quand même plus riche en terme de jeu.

02

Et puis ça permet de représenter le cœur de la cité de Morteglace. Je sais pas mais ça m’embêtait ce côté Village de Noël. En l’état, ça peut paraître peu, trois amas de pierres de taille moyenne mais comme j’ai par ailleurs six monolithes du même style et tout un tas de murets, ça passe, je pense.

03

Niveau réal’, c’est du polystyrène extrudé, tout bêtement.

04

La deuxième édition c’est aussi l’occasion de faire des décors qui collent encore mieux aux scénarios de McCullough.

05

Oui, il y a un scénario dans les ruines d’une bibliothèque dont les murs sont en partie composés de … livres. C’est un pur délire à la McCullough, j’adore et après trois ans à cogiter sur l’intérêt de faire ça, bin voilà c’est fait. Pas très difficile, ça ne coûte rien en plus mais je ne vais pas mentir : c’était pas marrant du tout. Et on me souffle à l’oreille que cette deuxième édition proposera de nouveaux scénar’s et même un sort invoquant un escalier fait de livres. Je ne sais pas si je dois m’en réjouir.

Voilou, c’est tout pour les décors pour Frostgrave. Prochaine étape, ce ne sera pas Morteglace, non, non, gardez votre pelisse dans un coffre à l’auberge. Par chez nous, de sombres nuages ont englouti le ciel, recouvrant la contrée d’une obscurité éternelle. On en appelle aux intrépides en quête d’aventure, à même de découvrir puis de triompher de ce Mal mystérieux : L’Ombrefosse !

A bientôt !

Infinity – Table aéroportuaire

Bonjour à tous,

Maintenant que j’en ai enfin terminé avec la peinture de Claustrophobia, il est temps de poser un point final aux projets qui traînent depuis un bail dans mes placards. On commence avec ma table Infinity.

inf01

Il me restait deux containers et un heu … podium pour l’aéronef.

 

inf02

J’ai appliqué les mêmes lignes directrices que pour mes autres décors.

  • Ça ne doit rien coûter. Utilisation d’un max de récup’ (emballage alimentaire, matériau de modélisme)..
  • Ça doit offrir des situations de jeux intéressantes (et pas le contraire).
  • Ça se peint vite, en mode crado. Les pièces rapportées et autres bits cachent la misère et font illusion.

inf03

Si vous avez manqué le reste de la table, cliquez ici.

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

Claustrophobia – Peint’ terminée !

Salut,

J’ai terminé la peinture de cette fichue boîte. Il me restait 7 bosses, ‘fin 7 démons, on peut pas vraiment les qualifier de « boss ». Ils apparaissent en général un peu quand on veut, de ce j’en sais (on a pas tout joué encore). Chaque démon correspond à un scénar’ très spécifique.

464748495051525354555657

Au final, ce fut une expérience pas si déplaisante, voire même intéressante d’un point de vue technique, en plus d’être un bon challenge. Et le jeu est très cool donc content je suis.

Récap’ complet de la peinture de Claustro.

 

Merci de m’avoir lu.